Toutes les huiles ne font pas grossir

Particulièrement celles qu’on applique sur la peau.
Longtemps j’ai résisté, longtemps je me suis dit que d’utiliser de l’huile allait me faire des boutons, j’allais en mettre partout, ma peau allait être grasse, etc. Que nenni, depuis quelques mois, depuis que j’ai cédé à la tentation, je n’utilise pratiquement plus que de l’huile. Pour me démaquiller d’abord, pour me laver ensuite, pour m’hydrater finalement.

Dans ce billet je vais vous parler de deux récents coups de coeur. Un produit que j’ai reçu, et un produit que j’ai acheté.

10tubes_kiehlspayot (4)

10tubes_kiehlspayot (3)

Le premier, c’est l’Huile Fondante démaquillante à l’extrait d’huile d’avocat, CHF 24.- les 200ml

10tubes_kiehlspayot (2)

Je venais de terminer mon huile démaquillante et en cherchais une autre. J’ai trouvé celle-là chez Douglas à Genève (de mémoire elle m’a coûté CHF 24.- mais sur le site de Douglas, qui est en allemand…, je ne la trouve pas, de toute façon, je n’aime pas ce magasin, que ce soit dit).
C’est une huile à l’huile d’avocat (qui hydrate et favorise la cicatrisation des zones sensibles et abîmées, à l’huile de bourrache (qui hydrate et renforce la cohésion cellulaire), à l’huile de carotte (qui hydrate et prévient du vieillissement) et de silicium organique (qui lui prévient de la déshydratation).
Tout ce mélange d’huiles font de ce produit un petit bonheur à utiliser tellement il sent bon. Elle n’est pas grasse et ne laisse pas de film gras sur la peau. J’en mets un pschitt dans mes mains et je fais tout les visage avec en massant délicatement. Il paraît qu’elle cartonne pour le mascara waterproof, mais n’en utilisant jamais, je n’ai pas testé.

Le deuxième c’est le Calendula Deep Cleansing Foaming Face Wash*, CHF 39.- les 250ml

10tubes_kiehlspayot (6)

10tubes_kiehlspayot (7)

Cette huile contient deux agents de surface tensioactifs particulièrement doux afin d’éliminer les impuretés et le sébum en profondeur. L’extrait de fleur de calendula apaise la peau et la glycérine attire l’humidité de l’air et la fixe à la peau. Elle ne contient ni savon, ni sulfate. Le gel s’active au contact de l’eau pour créer une mousse crémeuse et dense qui élimine les impuretés en douceur, sans priver la peau de son hydratation essentielle. Sa mousse apaise et régénère la peau sans l’assécher.
En temps normal je ne suis pas très fan de cette odeur mais là pour le coup, elle est étonnamment agréable.
Tous les soirs, sous la douche, je mets une pompe de produit dans mes mains et pareil, je masse mon visage et le cou avec (soit avec les doigts soit avec ma Clarisonic) puis je rince.

J’adore utiliser ces deux produits ensemble et je sens la peau de mon visage bien plus douce qu’avant. Elle tire moins (je rappelle pour la 1423ème fois que j’ai une peau très sèche) et est moins terne. Cela fait un mois que je les utilisent tous les jours à raison d’une pompe par jour et vous pouvez voir sur la photo ci-dessous le niveau des bouteilles.
Niveau odeur, elle sent l’herboristerie, odeur particulière et reconnaissable aux produits Kiehl’s.

10tubes_kiehlspayot (1)
Gros coup de coeur donc, je ne sais pas si vous connaissez, mais si vous cherchez des produits similaires pour un prix relativement correct je ne peux que vous les conseiller.

10tubes_kiehlspayot (5)

* Produits envoyés par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération.

Essie, collection Summer 2014

Bonjour à tous,
Ce petit billet pour vous montrer les swatchs de la nouvelle collection Essie, Summer 2014.

10tubes_essiesummer2014 (3)
Il y a tout d’abord Urban Jungle*, un beige/lilas très clair, presque blanc, opaque en deux couches qui nous fait penser à l’Alabaster Orchid.

Il y a ensuite un brun, appelé Fierce, No Fear*, qui lui est comparé à l’intense couleur du cacao.

Un orange, Roarrrrange*, censé nous rappeler le Roaaarrrr du tigre.

Un rose, Haute In The Heat*, un joli framboise.

Un bleu, Strut Your Stuff*, nous rappelle l’eau, le fond de la piscine. Essie le décrit comme un bleu cobalt, je ne le trouve pas autant foncé que ça. Il en faut trois couches pour qu’il soit opaque.

Pour terminer, un vert, Ruffles & Feathers*, qui est là pour représenter le turquoise spécifique des plumes de paon… Sauf qu’il n’est pas turquoise, mais bien vert.

10tubes_essiesummer2014 (4) 10tubes_essiesummer2014 (5) 10tubes_essiesummer2014 (1) 10tubes_essiesummer2014 (2)

J’ai un gros coup de coeur pour le rose, le beige et le brun qui vont sans nul doute m’accompagner tout au long de l’été. Cette collection est composée de très bon bons basiques, des couleurs classiques mais rien d’extravagant, dommage. Elle s’appelle Summer 2014 mais aurait peut-être mieux fait de s’appeler Urban Jungle ou un truc du genre, d’après-moi. En effet, en été j’imagine des couleurs bien plus vives que ce beige et ce brun.

* Produits envoyés par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération.

Jeudi confession : Le Bio, je m’en fous

Je pensais écrire cet article demain mais j’aurai dû changer le titre et c’est bien connu, sur les internettes, on se confesse le jeudi. Du coup, j’écris cet article à une heure tardive, ma foi, je fais ce que je veux après tout :)

Il y a quelques jours, j’ai balancé comme ça de but en blanc sur Twitter : Les cosmétiques Bios, je m’en fous ! Oué, des fois je suis une rebelle et je dis des choses qui choquent.
Je ne dis pas que je n’achète pas du Bio, je dis tout simplement que le fait qu’un produit soit Bio n’est pas un argument qui me fait acheter (je précise que je parle bien du Bio et pas des parabènes, ni des produits naturels, ceci est une autre histoire).
LOGO Cosmétique Bio

Après mon petit tweet innocent, je m’attendais à des réactions, mais en fin de compte, parmi tout ce qui m’a été répondu, une seule a réellement retenue mon attention « tu fais ce que tu veux, c’est ta santé après tout ».

On va mettre les choses au clair tout de suite, ma santé va très bien merci.
Je me douche tous les jours avec des produits, la majorité du temps, de grande surface et pas dits naturels.
Je me lave les cheveux tous les jours (oui oui, tous les jours que Dieu fait) avec des shampoings remplis de silicones et autres sulfates (édit : ça me rappelle Quentin, mon coiffeur qui me dit « toute la pollution que tu prends sur la tête à longueur de journée elle est pas sans sulfates, elle. ».
Je mets du vernis qui n’est pas forcément 3, 4 ou encore 5 Free.
Il m’arrive même de me laver les dents avec un dentifrice goût Mojito, comme ça juste pour le fun.

Malgré tout ça, je ne fais pas d’allergies à tous ces produits.
Mes cheveux sont longs, forts, doux et brillants.
Mes ongles sont plutôt jolis.
Mes dents sont blanches et mon haleine est fraîche.

Bien sûr j’ai essayé le Bio.
J’ai commencé par les crèmes pour le visage, jusqu’à ce que je me rende compte que ça ne changeait en rien mon apparence et que mon acné était encore là.
J’ai ensuite testé différents shampoings «propres» pendant des laps de temps plus ou moins longs et jamais de ma vie je n’ai eu les cheveux et le crâne aussi dégueulasses (oui je sais, il y a une phase d’adaptation tout ça, mais foutaises).
J’ai acheté des déodorants Bios, le drame de ma vie. Autant ne rien mettre.
Et surtout, je trouve que le Bio, la plupart du temps, c’est hors de prix pour un truc qui ne le vaut pas (puisque c’est Bio, on utilise moins de produits, alors pourquoi c’est plus cher ?).

Ma questions est donc la suivante :
Pourquoi vouloir absolument stigmatiser les personnes qui ne sont pas comme vous ?
Est-ce que je critique untel parce qu’il mange de la viande alors que moi pas ?
Est-ce que je me moque de X parce qu’elle met du maquillage Yves Rocher alors que moi je n’aime pas leurs produits ?
Est-ce que je me permets seulement de faire des remarques pourries à qui que ce soit parce qu’il achète du maquillage en soldes et ses chaussures au marché ?

Et si finalement, chacun faisait tout simplement ce qui lui plait ?

Ça me rappelle une ancienne collègue, aujourd’hui retraitée. Elle nous a tous, pendant les quelques années où on a travaillé ensemble, bassiné les oreilles avec des théories telles que « Je ne me suis jamais de ma vie étalé une seule crème sur le corps (ni le visage) c’est ça qui sèche la peau. Je me lave les cheveux une fois par semaine. Je prends une douche un jour sur trois et les autres jours je me passe une lavette humide sur le corps (eurk). Je mange des petites graines et du tofu parce que c’est bon pour la santé. Je ne me maquille pas car le maquillage c’est plein de crasses et ça abîme la peau» j’en passe et des meilleures. Ça pourrait s’arrêter là, on pourrait se dire que oui pourquoi pas, c’est une façon de vivre et de voir les choses… si seulement. Cette personne en question, certes ne se maquillait pas et ne s’étalait aucune crème sur le visage mais elle fumait et se mettait tous les jours au soleil sans aucune protection. Ça peut paraître bête comme ça, mais je n’arrive pas à comprendre comment on peut critiquer le maquillage et tout autre produit cosmétique car soit disant ils sont mauvais pour la santé et en même temps tirer sur sa clope !
Donner des leçons oui, mais dans ce cas, il faut commencer par les suivre soi-même. 

Encore une fois, je ne critique pas le Bio, j’utilise moi même des produits Bios. Mais j’utilise ces produits parce qu’ils me conviennent et non pas parce qu’ils portent un sigle spécial ou des promesses de folie.

Et vous, votre rapport au Bio ?

Édit : je ne parle pas écologie dans ce billet exprès. J’ai un côté écolo très présent dans ma vie mais qui n’a, je trouve, pas vraiment de rapport avec le schmilblick.

C’est rose et c’est flashy, c’est Superdry

Superdry, à la base c’est une marque de fringues. Et comme beaucoup de marques de mode ces temps, Superdry s’est lancée dans le maquillage.

Inspiré d’un voyage à Tokyo en 2003, le style Superdry fusionne des influences graphiques américano-japonaises et les valeurs vestimentaires britanniques.
Il en résulte des vêtements urbains caractéristiques, incroyablement distinctifs et dotés d’un niveau de détail inégalé. Un tel caractère a conféré à la marque un attrait exclusif, ainsi que la célébrité internationale qui en découle. Superdry possède également 79 magasins autonomes au Royaume-Uni, ainsi que des points de vente dans le monde entier.

A première vue comme ça, les couleurs sont flashys, neons et roses, donc forcément ça attire l’œil, mon œil en tout cas.

superdry_10tubes (1)

J’ai reçu la trousse Beauty Collective* CHF 45.- (tout peut par contre être acheté séparément) et elle contient :

superdry_10tubes (2)

Une lime à ongles ainsi qu’un vernis à ongles Shocking Pink : superdry_10tubes (6) superdry_10tubes (13) superdry_10tubes (12) superdry_10tubes (11)

C’est un rose pétant, opaque en une couche mais malheureusement il n’est pas 3Free.

Un crayon noir pour les yeux avec un embout mousse :

superdry_10tubes (16) superdry_10tubes (15) superdry_10tubes (14)

J’aime beaucoup ce crayon, la couleur s’applique bien (par contre la mine est très dure, je conseille de le « chauffer » un peu avant usage) et tient longtemps. Son embout mousse est super pratique, entre autre pour créer un look smoky eyes.

Un brillant à lèvres Shocking Pink lui aussi :

superdry_10tubes (7) superdry_10tubes (8) superdry_10tubes (9) superdry_10tubes (10)

Très rose dans son tube et sur ma main il l’est beaucoup moins sur les lèvres. Il peut être posté seul ou sur un rouge à lèvres. C’est un gloss donc forcément il colle (et moi je n’aime pas quand ça colle, mais je sais que dérange pas beaucoup d’autres filles).

Un duo de fards à paupières en teinte crème :

superdry_10tubes (4) superdry_10tubes (3) superdry_10tubes (17)

Lui par contre, c’est ma déception de la trousse. J’adore son packaging qui fait très « marque de luxe » alors que c’est du plastique et de l’alu, et j’aime la combinaison des deux couleurs. Malheureusement, ces poudres ne sont pas du tout du tout pigmentées. Ce que vous voyez sur le dos de ma main sont les fards posés en 2 couches. Pour celles qui cherchent des couleurs neutres et discrètes, ces fards sont faits pour vous, pour les autres comme moi qui cherchent de la pigmentation, passez votre chemin. Du coup, je recycle la couleur la plus claire en l’utilisant comme illuminateur.

J’ai testé le maquillage sur moi, malheureusement sur les photos vous ne le voyez pas car je me traine un problème dermatologique sur le visage depuis plus de 10 jours et à part du fond de teint pour cacher la misère, je ne mets rien (même pas du rouge à lèvres… c’est vous dire).

Si vous aimez les couleurs punchy, le style jeune et neon et que vous cherchez des pinceaux (roooooooses) et du maquillage qui sort de l’ordinaire sans être excessivement cher, Superdry peut être une idée où regarder.

Vous connaissiez ?

* Produits envoyés par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération.

Saline de Bex

Il y a quelques temps maintenant, j’ai reçu pour test ces trois produits en provenance des Saline de Bex.

Il faut savoir qu’il y a des millions d’années la Suisse était recouverte par la mer (et maintenant, on se la met bien profond car on n’a plus de mer…) du coup, on trouve beaucoup de sel chez nous et celui-ci est exploité par les Salines de Bex depuis 1554 (mais la société telle qu’elle est aujourd’hui est née elle en 1867). Autant vous dire que ça date.

Après ce petit interlude historique, passons aux produits qui nous intéressent.

J’ai donc reçu : salines_10tubes (2)

salines_10tubes (4)

 Gommage main et pieds aux huiles essentielles*, CHF 22.50 – 150gr

salines_10tubes (3)

salines_10tubes (5)

Aux petites perles de Sel des Alpes et aux précieuses synergies d’huiles essentielles s’ajoute une bienfaisante huile de pépins de raisin, reconnue pour ses vertus apaisantes. Vos mains et vos pieds retrouvent ainsi leur beauté et leur douceur naturelle. Une à deux fois par semaine sur peau humide, masser en insistant sur les zones les plus sèches, puis rincer à l’eau tiède sans savon.

J’adore ce produit. Déjà parce qu’il sent monstrueusement bon mais aussi parce que les grains du gommage sont tout fins et ne griffent pas la peau. Je masse pendant quelques minutes les zones à traiter (mains, pieds, coudes et genoux). Je ne sais pas vous mais moi je déteste me gommer les pieds, ça me fait à chaque fois des chatouilles et je n’arrive jamais à le faire très longtemps. Mais bon, ceci est une autre histoire.

Tout ça pour dire que ce produit est une petite merveille et que l’on se retrouve avec les parties traitées ultra douces.

Gommages corps aux huiles essentielles*, CHF 22.50 – 150ml

salines_10tubes (1)

Cristallisant en petites perles, le Sel des Alpes est idéal pour les gommages. En effet, ces petites perles contribuent à la microcirculation ainsi qu’à la régénération cellulaire et débarrassent la peau de ses impuretés. Associé à des synergies d’huiles essentielles, le Sel des Alpes rend votre peau belle et soyeuse et lui redonne douceur et tonus. A utiliser une à deux fois par semaine sur peau humide, masser en insistant sur les zones les plus sèches (coudes, genoux), puis rincer.

Celui que j’ai reçu est celui au pamplemousse et au citron. Il a une odeur d’agrumes très prononcée. Je vous avoue tout, je déteste le pamplemousse (que ce soit à manger ou à mettre sur la peau), cela étant dit, ce dommage est vraiment génial. Je l’utilise partout mais j’insiste sur le haut de mes bras, qui pour une raison que j’ignore a quelques tout petits boutons riquiquis qui m’énervent. Les grains de ce gommage sont un peu plus gros que ceux du gommage précité mais il n’en reste très agréable à utiliser. A force, mes petits boutons riquiquis commencent à disparaitre, et ça, c’est bien.

Crème de douche aux huiles essentielles*, CHF 14.50 – 200ml

Hydratantes et délicatement parfumées de précieuses synergies d’huiles essentielles, elles agrémentent votre rituel de la douche de senteurs exquises.

Je conseillerais d’utiliser cette crème en été. En effet, j’ai reçu la senteur menthe-romarin et du coup, elle est suuuuper rafraichissante, ce que personnellement, je cherche à avoir en été et non pas en hiver.
Elle laisse une odeur très agréable sur la peau mais qui ne reste pas des heures donc pas de problèmes pour se parfumer par la suite.
Par contre, puisqu’elle contient de la menthe, évitez de vous lavez vos parties intimes avec, j’ai testé et je me suis retrouvée avec le frifri en feu (ce n’est pas glamour j’en conviens, mais fallait que je vous le dise).

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ces produits et n’hésiterai pas à les acheter. Il est également bon à savoir que :

Toutes les huiles essentielles utilisée sont certifiées Swisseo.
Ce sont des produits suisses.
Tous les produits sont sans parfum, sans colorant de synthèse et sans parabène.
Aucun produit n’est testé sur les animaux.

 salines_10tubes (6)

Vous pouvez vous procurez les produits des Salines de Bex ici.

 * Produits envoyés par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération.