S’MAC’KED – Le M·A·C du mois / Cardinal ~ Philip Treacy

Le dernier lundi d’avril est déjà arrivé ! Purée, j’ai l’impression d’avoir écrit le dernier S’MAC’KED hier, ça passe trop viiiiiiiiiiiiiiite.
Pour rappel, S’MAC’KED est le petit défi mensuel que Dorra et moi vous présentons le dernier lundi de chaque mois.

Aujourd’hui je vais vous parler d’un petit nouveau arrivé dans ma caverne d’Ali Baba (aka ma boîte aux lettres) ce mois-ci, à savoir  Cardinal*.cardinal_mac_10tubes (2)cardinal_mac_10tubes (6)cardinal_mac_10tubes (5)

Cardinal fait partie de la collection limitée Philip Treacy, qui en Suisse n’est disponible malheureusement qu’en ligne.
Aussi classe que son nom, Cardinal est un rouge bordeaux chaud au fini satin (Dieu que j’aime les finis satins).
Très crémeux et très pigmenté, il s’applique facilement et harmonieusement et à moins d’avoir des lèvres très sèches où là vous risquez d’avoir quelques déconvenues (qu’il parte dans les stries dès lèvres par exemple) il sera du plus bel effet. Une fois sec, il brille encore et laisse cette sensation au toucher et à la vue que mes lèvres sont recouvertes de cuir. Il ne dessèche pas la peau et s’efface uniformément de l’ensemble de la bouche, par contre, il transfère pas mal.
Pour ma part, ce rouge est devenu l’un de mes préféré.

cardinal_mac_10tubes (7) cardinal_mac_10tubes (4) cardinal_mac_10tubes (3) cardinal_mac_10tubes (1)

Avez-vous craqué pour une merveille de la collection Philip Treacy ?
N’oubliez pas d’aller lire l’article de Dorra, qui vous parle de Impassioned.

mac_philiptreacy_10tubes

* Produits envoyés par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération.

[French Curves] La petite jupe rose

Je ne participe pas tous les mois au Challenge French Curves lancé par Vanoue car il arrive que le thème ne m’inspire rien. Mais ce mois-ci, le thème était Pastel et j’ai vu là la bonne occasion de sortir ma jolie jupe tutu rose poudrée achetée cet hiver.

Ce challenge a été un vrai challenge dans tous les sens du terme puisque je porte une jupe une fois l’an (en vrai, sur les 365 jours qu’a compté l’an 2014, j’ai porté une robe deux fois, c’est vous dire). De plus, ce shooting a été un peu plus compliqué que le précédent. En effet, le dimanche après-midi quand il fait grand beau, et bien croyez moi ou non, les gens sortent (oui oui) et le parc où j’ai décidé de faire des photos s’est retrouvé noir de monde (j’exagère à peine). Rajoutez à ça une fille qui n’est pas blogueuse mode et qui ne sait pas prendre la pause comme une pro, ça donne une situation un peu cocasse et des photos un peu pourries.

Quoi qu’il en soit, et comme je n’ai pas fait tout ça pour rien, voici ma tenue pour le challenge de ce mois d’avril.
J’ai associé la petite jupe que je portais pour la première fois (je suis folle amoureuse de cette jupe, elle tourne comme celle d’une princesse et est super légère et confortable) à un t-shirt que je trouve super original acheté en début d’année (oui parce qu’en hiver il faut déjà commencer à dégoter les bonnes affaires que l’on portera pendant les beaux jours). J’ai dégainé les chaussures hyper confortables et tendance ainsi que mon perfecto/veste de motard en faux cuir (qui était presque de trop ce jour là tellement il faisait chaud).
FrenchCurves_Pastel_10tubes (5) FrenchCurves_Pastel_10tubes (1) FrenchCurves_Pastel_10tubes (8) FrenchCurves_Pastel_10tubes (9) FrenchCurves_Pastel_10tubes (7) FrenchCurves_Pastel_10tubes (11) FrenchCurves_Pastel_10tubes (2)FrenchCurves_Pastel_10tubes (10) FrenchCurves_Pastel_10tubes (12) FrenchCurves_Pastel_10tubes (6)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Perfecto & Jupe : H&M+
T-Shirt : Clockhouse
Chaussures : Dosenbach
Sac : Longchamp
Bracelet : Manor
Bagues : I AM
Rouge à lèvres : M·A·C – Burmese Kiss
Vernis : Kure Bazaar – Juicy
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

French Curves est sur Facebook, où vous pourrez trouver tous les autres looks. Sinon, vous pouvez aussi cliquer ICI.

1517398_770625859615577_904330107_n

Prachtauffüller – Matière & Densité de Fructis

Le test de ce « nouveau » (il est sorti en France il y a plusieurs mois) shampoing n’était pas parti sous de bonnes augures. A la base, et suite à de nombreuses déconvenues avec des produits Fructis qui m’ont déjà abimé le cuir chevelu dans le passé, je n’en suis pas fan.
Alors, quand on m’a proposé de tester la nouvelle gamme Matière & Densité*, j’ai quand-même un peu hésité en me demandant si ça en valait vraiment la peine, si je prenais le risque.

fructis

A première vue, les flacons sont jolis (ils sont roses) et les produits sentent vraiment très bon. Mais, c’est comme quand vous avez un collègue gentil, c’est franchement très sympa, mais gentil c’est pas un métier.
La marque nous promet une masse capillaire que vous pouvez voir, sentir et toucher : votre chevelure est plus abondante et plus épaisse au toucher souple, effet velours. Instantanément, vos cheveux sont plus épais, plus forts et plus beaux. Votre masse capillaire est plus dense, comme si vous aviez plus de cheveux. Ça fait rêver :)

Et bien, étonnamment, j’adore cette gamme.
Oui oui !
Elle ne m’a pas fait régresser le cuir chevelu (ce qui chez moi arrive très vite quand j’utilise un shampoing pas adapté), elle laisse une bonne odeur sur la tête, elle lave bien les cheveux, l’après-shampoing démêle super bien et en effet, elle fait un volume assez sympa.

Je n’ai pas constaté un grande différence au fil des lavages (et je me lave la tête tous les jours) mais réellement un résultat immédiat après séchage.
Le sérum est sympa aussi, plus pour protéger les cheveux que pour autre chose, quant à la mousse voluptueuse, je vous avoue ne pas l’avoir testée tout simplement parce que je déteste mettre de la mousse/laque/gel sur les cheveux.

Alors oui, en effet, la composition n’est pas franchement clean et à l’heure où l’on ne parle plus que de ça, ça peut déranger. Moi, vous le savez, la composition de mes shampoings, je m’en fous un peu, je préfère, pour l’instant, me concentrer sur ce que je mange plutôt que sur ce qui me sert à me laver la tête. Mais je conçois que ça peut déranger.

Quoi qu’il en soit, j’ai été agréablement surprise par ces shampoings et si vous cherchez un truc sympa et pas trop cher, trouvable en grand magasin, n’hésitez pas à tester cette gamme.

fructis_10tubes (2) fructis_10tubes (3) fructis_10tubes (1)

* Produits envoyés par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération.

S’MAC’KED – Les M·A·C du mois / Açai ~ Julia Petit X Opera ~ Toledo

On se retrouve pour le deuxième défi S’MAC’KED/ de l’année.
Pour rappel, Dorra et moi avons décidé, tous les derniers lundi du mois, de vous montrer notre ràl M·A·C du moment. Encore une fois, ce n’est pas un, mais deux ràl que nous allons vous montrer.

Ce mois-ci, j’ai décidé de vous montrer deux rouges totalement différents. Un rouge et un mûre écrasée. Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de beaucoup les porter malheureusement. Je traîne un gros rhume depuis plus de deux semaines. Je passe mes journées à me moucher et mon nez ainsi que la bouche sont très secs et pèlent énormément. Ça se voit d’ailleurs un peu sur les photos :(

Commençons par Açai de la collection limitée Julia Petit.

mac_acai_10tubes (4)mac_acai_10tubes (3)

Un lie de vin, très très proche de Rebel, un dupe en fait. Mat, très confortable à porter et pas desséchant. J’avoue tout, des trois rouges à lèvres de la collection, je regrette un tout petit peu d’avoir choisi celui-là, c’est Boca que j’aurais dû prendre :/ (parce que j’ai déjà Rebel voyez ?).

mac_acai_10tubes (2) mac_acai_10tubes (1) mac_acai_10tubes (5)

Ensuite Opera de la collection limitée Isabel & Ruben Toledo.

mac_opera_10tubes (5) mac_opera_10tubes (4)

Un rouge foncé très prononcé, mat lui aussi et pas desséchant non plus. C’est le genre de rouge que nous devrions toutes avoir dans notre trousse à beauté. Et je ne vous parle pas du packaging de cette collection qui est à tomber !

mac_opera_10tubes (3) mac_opera_10tubes (2) mac_opera_10tubes (1)

N’oubliez pas de passer voir du coté de chez Dorra où elle vous parle de Oxblood et Stunner.
Alors, quel est votre préféré ?

Les shampoings Mulato

Il y a très longtemps, il y a trèèèèèèèèèès longtemps, j’ai reçu pour test deux shampoings de la marque Mulato, le Shampoing équilibrant cheveux mixtes* et le Shampoing révélateur de lumière cheveux ternes*.

Le premier promet un lavage en douceur. Il purifie le cuir chevelu, régule la sécrétion de sébum, hydrate, nourrit les longueurs sensibilisées et favorise le démêlage.
95% d’ingrédients d’origine naturelle
0% paraben, silicone, PEG, SLS.

Le deuxième lui, redonne vitalité et brillance aux cheveux ternes & sans éclat, agressés par le calcaire, la pollution, ou fragilisés par les colorations et brushings. Il ravive les reflets et les nuances de la chevelure. Nourris & hydratés, les cheveux sont souples & soyeux, ils retrouvent leur luminosité naturelle. Enrichi en extrait de miel,  ce shampooing nettoie en douceur & laisse une légère note sucrée sur les cheveux.
99% d’ingrédients d’origine naturelle
0%  paraben, silicone, PEG, SLS.

Dans l’idée, ces shampoings sont géniaux. Ils ne contiennent pas de saletés chimiques et il sont proches du 100% naturels. Néanmoins, ni l’un, ni l’autre, ne m’a convenu.
Le premier, en plus de l’odeur que je n’ai pas trouvée agréable, m’a fait régresser le cuir chevelu très très rapidement (moins de 24h après mon shampoing).
Le deuxième, qui a une odeur bien plus agréable lui, m’a laissé les cheveux électriques, impossibles à coiffer et très très lourds. Vous savez, cette sensation d’avoir les cheveux qui pèsent une tonne ? Ce n’était pas très agréable.
Ces deux échecs sont-ils dus au fait que je n’avais pas les soins à appliquer après les shampoings ou est-ce vraiment la faute à pas de chance ?

mulato_10tubes (2)mulato_10tubes (4)mulato_10tubes (3)

Je ne suis pas plus attirée que ça par les produits bio ou naturels. Disons que ce n’est pas cet argument qui me fait acheter quelque chose. Néanmoins, il m’arrive très régulièrement d’utiliser cette catégorie de produit. Sur ce coup là, je n’ai vraiment pas eu de chance malgré mes nombreux essais.
En toute honêteté, je n’avais pas envie d’écrire cet article, mais l’équipe Mulato a, malgré mon avis négatif, tenu à ce que je le fasse, et c’est tout à leur honneur. Je suis vraiment « triste » que cette expérience n’aie pas fonctionné car j’ai lu et je continue à lire beaucoup de bien de cette marque.
Si vous aussi vous avez testé la marque Mulato (en particuliers ces deux shampoings), je serai ravie de connaître vos avis.

* Produits envoyés par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération.