Matte Plum de Clinique

Je ne suis pas une grande consommatrice de la marque Clinique. Et quand j’achète quelque chose chez eux, je me tourne plus facilement sur un produit de soin que sur un produit make up. Je vous avoue d’ailleurs que s’il ne m’avait pas été offert, je ne serais jamais allée voir les rouges à lèvres de la marque.
Il se trouve qu’après presque 5 ans de blog et plusieurs années de boîte, certains de mes collègues découvrent à peine que j’ai un blog beauté.
Le mois dernier, quand M. a dévalisé les rayons de MAC, Nars et Clinique à la recherche de son rouge à lèvres violet foncé parfait, elle a acheté Matte Plum de chez Clinique. Toute contente de me montrer ses achats (et moi donc, vous pensez bien – surtout que je suis la seule à pouvoir les swatcher) M. m’a dit « oui, il a un beau raisin mais il est trop flashy sur mes lèvres, je te l’offre ». Un rouge à lèvres, neuf, swatché une seule fois, j’ai accepté, avec beaucoup de gêne mais de bonheur aussi.

matteplum_10tubes (1)

Matte Plum est un prune-violet à reflets fushia, il fait partie de la nouvelle gamme Long Last Soft Matte, 100% sans parfum.

matteplum_10tubes (2)

Ce rouge à lèvres est super crémeux, au fini mat velours. Il ne dessèche pas du tout les lèvres, est couvrant au premier passage et il est très très très confortable à porter. Bien sûr, il ne tiendra pas tout la journée mais sans aucune retouches mais il fera l’affaire pour quelques heures. De plus, pour celles qui ont une peau à problèmes très sensible ou qui font des allergies, celui là est soumis à des tests d’allergies donc ne devrait pas vous poser de soucis.

Comme d’habitude, je vous laisse avec les photos qui parlent mieux que moi.

matteplum_10tubes (8)

matteplum_10tubes (7)   matteplum_10tubes (4)

Photo avec flash :

matteplum_10tubes (5)

Par contre, je ne sais pas vous, mais moi je n’aime pas du tout son contenant, je le trouve super vieillot.

matteplum_10tubes (3)

Je crois que j’ai de la chance en fait, toutes les couleurs me vont, alors à moins que ce ne soit un rouge à lèvres à paillettes, très très très moche, normalement, je devrais pouvoir gérer. Et je crois que c’est le cas, non ?

Collection Pur Red L’Oréal

C’est moi ou les journées sont passées de 24h à 18h ?
J’ai l’impression de ne pas voir le temps passer. J’ai mille et une choses à faire et pas le temps de les faire. C’est frustrant.
Ça fait plus de 2 semaines que je veux vous parler de ces petites merveilles.

red_10tubes (1) red_10tubes (4)

La collection Pur Red comporte 8 rouges à lèvres (accompagnés de ses vernis identiques) mais en Suisse on ne dispose que de 4 teintes, à savoir : Eva*, Doutzen*, Jlo* et Julianne* (malheureusement, mon chouchou, Blake, n’est pas dispo en Suisse).

Les Rouges Mats, une collection de rouges mats sur-mesure, sculptés par demi-tons afin d’offrir à chaque femme la teinte parfaite qui la sublime.
Confort extrême et hydratation : Color Riche, une texture voluptueuse qui gorge vos lèvres d’hydratation et les préserve du dessèchement.
Le rouge au fini mat : la formule de Color Riche Collection Exclusive contient des pigments intenses et des poudres matifiantes pour un résultat couleur pur et éclatant au fini mat velours.

Niveau qualité-prix, je dois dire que L’Oréal a fait fort.
Ces 4 teintes s’appliquent super bien, elles sont douces, tiennent très longtemps et ne dessèchent pas les lèvres. Elle sont mats quasi instantanément après l’application et leur fini velours est vraiment très joli et confortable à porter.
Je vous ai bombardés de photos évidemment, je vous laisse regarder.

red_10tubes (3) red_10tubes (6) red (1) red_10tubes (5)

Doutzen, le rouge feu :

doutzen_10tubes (4) doutzen_10tubes (3) doutzen_10tubes (2) doutzen_10tubes (1)

Eva, le rouge brique :

eva_10tubes (2) eva_10tubes (1) eva_10tubes (4) eva_10tubes (3)

Jlo, le rouge rubis :

jlo_10tubes (1) jlo_10tubes (4) jlo_10tubes (3) jlo_10tubes (2)

Et Julianne, (mon préféré) le rouge vermeil :

julianne_10tubes (4) julianne_10tubes (1) julianne_10tubes (2) julianne_10tubes (3)

Je vous ai fait un petit comparatif sur un mouchoir afin que vous voyiez bien les différences des couleurs :

red_10tubes

En Suisse, les rouges à lèvres sont disponibles depuis le 6 octobre 2014 au prix de CHF 21.- et les vernis à ongles associés, seront disponibles, quant à eux, dès le 3 novembre 2014 au prix de CHF 10.-

* Produits envoyés par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération.

Audacious Rita de Nars

Yo !
Je suis de retour et c’est reparti pour un tour :)
Aujourd’hui, je vous présente une des toutes dernières merveilles que j’ai reçues. Pour mon anniversaire, Laurina, aka ma Macdoulilette, m’a offert ce sublime petit précieux. Il s’appelle Rita.

rita_10tubes (3)

Audacious, c’est le nom de sa gamme.
Et audacieux, c’est ce qu’il est vraiment. Si vous n’aimez pas les couleurs flashy, pétantes et voyantes alors passez votre chemin.
La marque dit de lui qu’il est crémeux, léger, doux et nourrissant. Elle dit aussi qu’il est facile à appliquer, je ne suis pas d’accord avec elle, je reviendrai plus tard dessus.
Il ne sent rien.
Son tube est noir, en métal, carré et aimanté, j’adore.

rita_10tubes (2) rita_10tubes (1)

Rita est un rouge scarlet, un rouge qui pète, un rouge qui se voit de loin.
Bien qu’il se veuille mat, lorsque vous le mettez et les premières minutes de portage il sera bien satiné, bien glossy, il faut lui laisser le temps de s’épanouir (je suis une poète).
Il est opaque en un seul passage, il ne dessèche pas les lèvres, il est ultra confortable à porter.
Néanmoins, il ne s’estompe pas de façon homogène. J’entends par là que dès qu’il commence à s’estomper, on se retrouve très facilement avec une trace au milieu de la lèvres (vous savez, ce trait moche qu’on ne voit pas quand votre bouche est fermée mais qui saute aux yeux une fois que vous l’ouvrez ?). Quant à sa tenue, du moment où vous ne mangez/buvez pas, pas de soucis, il tient des heures, mettez un verre à votre bouche et là, la couleur sera transférée sur lui.
Il reste quand-même super magnifiquement magnifique et très agréable à porter.
Toutefois (toutefois, néanmoins, j’adore ces mots) il est impardonnable. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le rouge à lèvres vif (à porter ou à appliquer) ou si vos lèvres sont en mauvais état (gercées ou très sèches) passez votre chemin car il ne fera que renforcer ses défauts. Pour le poser, je conseille l’utilisation d’un pinceau pour bien définir le contour de vos lèvres.

rita_10tubes (7) rita_10tubes (6) rita_10tubes (4) rita_10tubes (5)

Il y a une trentaine de teintes disponibles, toutes avec des prénoms de femmes (ils auraient quand-même pu en nommer un Andreia, tss tss tss) dont vous devez deviner et imaginer le nom. Concernant Rita, la première chose qui me vient à l’esprit c’est Mitsouko. Et vous ?

[Vidéo] Mes favoris de septembre 2014 (et PWC qui se fightent)

Hey hey hey, mes favoris de septembre sont enfin là, et en vidéo qui plus est !

Alors si vous voulez les connaitre et par la même occasion voir Percy et Winky (aka #PWC) qui se tapent dessus, oué oué, c’est juste par ici :

Enjoy :)
Les produits de la vidéo :

OPI – Rollin’ In Cashmere (Gwen Stefani Holiday 2014)
Astor – Perfect Stay Concealer (002 Sand)
MAC – A Lush Life
Coop – Crème universelle au panthénol
Garnier – Déodorant Mineral Ultra Dry 48h
Divers – Éponges à make up
Migros – Délices de pain d’épices

La battle des éponges à fond de teint

J’ai longtemps résisté, j’ai craqué, et je ne peux presque plus m’en passer.

éponges_10tubes (3)
Mille ans après tout le monde, je me lance enfin dans les éponges. Cet été, j’avais acheté chez Sephora au prix de 9.90€  l’éponge précision 3D (qui n’est plus disponible, tu m’étonnes !). Mais je ne l’avais toujours pas essayée (3).
Puis, à Genève, à Manor, j’ai trouvé une imitation de la Beautyblender au prix de CHF 4.90. Je l’avais testée vite-fait mais sans en être convaincue du tout (4).
Quelques semaines plus tard, je trouvais, à la boutique du coiffeur, toujours à Genève (au centre commercial des Cygnes), la Miracle Complexion Sponge de Real Techniques au prix de CHF 11.85 (2) et en même temps, Laura, de la boutique en ligne suisse Cosmetics Obsession, m’offrais la véritable BeautyBlender vendue au prix de CHF 24.- (1).

Pour celles qui ne connaîtraient pas le principe de ces éponges, en gros, il suffit de les humidifier avec de l’eau du robinet ou de l’eau thermale (les mouiller bien comme il faut et les essorer bien comme il faut), afin que son volume double. Ensuite il faut tapoter l’éponge dans le fond de teint ou l’anti-cernes ou le correcteur pour appliquer le produit sur le visage en faisant des mouvements circulaires et en tapotant. Comme les pinceaux, elle se lave (idéalement après chaque utilisation) à l’eau claire et au savon doux (pour ma part, mon gel douche en cours) et se laisse sécher à l’air libre.

Maintenant que j’avais les 4 éponges en main, je pouvais m’amuser à comparer leur qualité, leur facilité d’application et leurs défauts.

éponges_10tubes (2)

Sèches :éponges_10tubes (8)

éponges_10tubes (10)

Humides :

éponges_10tubes (1)

éponges_10tubes (12)

Commençons par la moins bonne de toute, celle qui ne sert pratiquement à rien et qui n’a d’éponge que son nom, la Beautyblender achetée à Manor. Elle est tout mignonne avec sa couleur bleue mais elle ne vaut pas un clou. On a beau la plonger 5 minutes dans l’eau, on n’arrive pratiquement pas à la mouiller, elle n’absorbe rien. La surface est néanmoins un tout petit peu humide mais elle est tellement rêche que l’utiliser sur le visage est tout sauf agréable. Il faut beaucoup de temps pour appliquer uniformément le maquillage et j’ai eu l’impression de devoir vider le flacon de fond de teint pour avoir un résultat un minimum correct.

éponges_10tubes (7)

Continuons avec l’espèce d’oeuf bizarre de chez Sephora (qui n’est plus commercialisé… comme c’est bizaaaaarre).
Elle a tout les défauts de son pote bleu du dessus mais en un tout petit peu moins pire.  Elle non plus ne gonfle toujours pas au contact de l’eau, elle est toutefois un peu moins rêche et moins difficile à utiliser que sa copine bleue mais bref, passons, elle n’est plus vendue alors on s’en fiche.

éponges_10tubes (6)
La BeautyBlender, la vraie. Elle c’est de la bonne came comme on dit. L’eau y pénètre bien. Sa taille double littéralement de volume une fois humide, elle est toute douce, très facile à appliquer. Le fond de teint s’y attache bien pour permettre une application facile et rapide. Elle est bien molle, ce qui rend son utilisation dans les endroits « difficiles » (ras des cils inférieurs, coins du nez, etc.) super facile. L’éponge est de très très bonne qualité et absorbe le produit tout en le laissant s’échapper grâce à sa qualité aérienne. Rien à voir avec ses comparses du dessus.

éponges_10tubes (4)

Comme pour les feux d’artifices, j’ai laissé le meilleur pour la fin, le final explosif, la Miracle Complexion Sponge de Real Techniques. Elle a tous les attributs de sa soeur la BeautyBlender mais avec deux qualités en plus. Elle est dotée d’un côté totalement plat qui facilite encore plus l’application des produits pour le teint et d’un côté pointu (forcément, puisqu’il y a un côté plat) très pratique pour le ras des cils inférieurs. Enfin, son prix est plus bas que la BeautyBlender.

éponges_10tubes (5)

Quelques photos en action (j’ai même essayé de vous prendre mon bras que j’avais recouvert de fond de teint avec les 4 éponges différentes, mais on ne voit rien).

éponges_10tubes (15) éponges_10tubes (14) éponges_10tubes (13)

Finalement, est-ce que je pourrai me passer de ces éponges ?
Oui, car j’ai toujours appliqué mon fond de teint avec les doigts (quelques fois au pinceau, même si je réserve plutôt les pinceaux pour les correcteurs) donc j’ai l’habitude de le faire comme ça. Mais, que ce soit avec l’éponge de Real Techniques ou la BeautyBlender, le résultat est plutôt bluffant et je trouve que la pose du fond de teint est presque plus naturelle.
Malgré tout, il ne peut pas y avoir que des qualités, on est d’accord. J’ai noté deux gros défauts à l’usage des éponges à maquillage. Le premier est que j’ai vraiment l’impression d’utiliser plus de produits (et donc de gaspiller) que si j’étale mon fond de teint aux doigts. La seconde, c’est le nettoyage. Il faut compter quelques minutes pour bien les laver/frotter afin que toutes les traces de maquillage partent (ce qui est plus facile avec certaines qu’avec d’autres) et il peut même arriver que bien que lavées, elles donnent l’impression d’être sales et pour la maniaque que je suis, c’est très perturbant. Et une éponge qu’on frotte au savon 3 minutes par jour, ça fini par s’abimer très rapidement.

Pour terminer, si vous hésitiez encore à franchir le cap de l’éponge, je ne peux que vous conseiller à le faire. Mais attention, si vous pouvez, n’achetez pas les premiers prix, vous risquerez d’être déçues (misez plutôt sur des petites marques connues, plutôt que des éponges que vous trouverez au marché).